Une balade en Ardèche

Malgré l’heure matinale, tout le monde est au rendez-vous. Check liste au top : eau, couvre chef, brumisateur, bonne humeur et même KWay, on ne sait jamais !
Le car, piloté avec professionnalisme par Nathalie prend la direction de Lyon où nous n’échappons pas aux traditionnels bouchons. Une halte brioche “rafraichissements” est la bienvenue. Petit à petit, le paysage change avec les lauriers en fleurs, les arbres fruitiers… Nous avons aussi droit à quelques histoires : Connaissez-vous la différence entre une femme et une théière ? Aucune, toutes les deux sont pleines de “bon thé”, elle est mignonne non !
Arrivés à Lamastre la propriétaire de la ferme du châtaignier nous attend et précède le car avec les feux de détresse pour ouvrir la route sinueuse et étroite, délicate attention de sa part. La ferme est exploitée depuis 7 générations par la famille Grange. On nous parle de la culture des châtaigniers, (une vingtaine de variétés), de leurs ennemis …. Nous pénétrons ensuite dans les ateliers de transformation pour finir par une dégustation et l’achat de quelques produits pour les gourmands.
Le car à nouveau précédé de notre guide nous ramène au village pour un repas Ardéchois fort apprécié dans une ambiance très agréable.
Il fait un peu chaud quand nous atteignons la gare du train de l’Ardèche qui nous conduit sur 36 Km au rythme de la vapeur dans les gorges du Doux. La fraicheur de la verdure qui nous entoure est bienfaisante. Des explications émaillent le parcours. Pourquoi le train siffle aussi souvent ? C’est quand il y a un panneau marqué d’un S. Il indique un croisement.
A l’arrivée un petit passage au musée présente l’aventure du chemin de fer ainsi qu’un wagon fort luxueux dans lequel posent deux vedettes.
Nous rejoignons le car pour le trajet de retour. Le silence règne. Quelques uns s’assoupissent, les conversations se raréfient. Une dernière halte “pot de l’amitié” est appréciée de tous. Arrivés à Chauffailles le train n’a pas sifflé trois fois mais chacun a regagné son foyer encore rêveur de cette journée dépaysante et amicale.
Merci à tous pour votre participation. Nous vous disons à l’année prochaine, pour une prochaine aventure.
Christine et Marie Thérèse.

« 1 de 2 »