Les Pas Tranquilles à DUN (suite), mardi 5 Décembre 2023

par | Déc 7, 2023

Aujourd’hui 14 chevaliers en armure et leurs damoiselles.. peut-être 13 ?  possible 15 ? L’essentiel c’est que nous nous retrouvions autant à l’arrivée qu’ au départ .
Pour ce qui concerne les armures, merci pour l’échantillonnage joint à l’invitation, chacun a pu trouver le modèle adéquat, souple et discret à porter sous sa tenue de marcheur.
Temps clément, chemins boueux juste ce qu’il faut pour que l’on comprenne bien que l’on est en Décembre. Point d’envol au décollage aérien… point d’embourbement…
Juste d’élégants slaloms sur des chemins un peu gras dans une délicieuse odeur de pétrichor laissée par la dernière pluie.

Chacun à son rythme, nous évoluons dans de jolis chemins parfois moelleux tapissés de feuilles mordorées dont nous ne sommes toujours pas blasés. Le soleil a bien voulu pointer son nez de temps en temps histoire de nous faire voir qu’il bossait un peu aujourd’hui.

Noël et ses festivités ne sont pas loin…  les gourmandises sont sorties des sacs par des mains accompagnées de sourires….  miam. Merci à chacun et chacune….. c’est trop bon pour le moral.

Que Philippe Auguste (à qui je n’ai pas été présentée)… daigne accepter mes excuses pour mon retard, je ne trouvais pas le lieux de RV, et pour cause, n’est-ce pas Denis qui m’avait invitée a rejoindre le groupe au 1188 de la route de Dun ?…. mon GPS , encore  jeunot, n’a pas su transformer cette info fantaisiste…..

M’enfin, j’ai pu rejoindre le groupe, merci de vous être un peu gelés pou m’attendre… et avec le sourire… oui, oui  je les ai vu : vos sourires.
Du coup, je n’ai pas eu le temps de vérifier si tous les chevaliers portaient bien « leur armure »… dommage un défilé chevaleresque dans une clairière ensoleillée !!! hummmmm que du plaisir.

PS : En longeant une plantation de Douglas nous avons remarqué, à côté de chaque plant, un bâton sur lequel était attaché une boule de laine de mouton d’environ 20cm de diamètre. Je ne sais pas combien de moutons ont du céder une partie de leur manteau… mais ça faisait beaucoup (de laine). Oui,  je précise pour ceux qui n’arriveraient pas à suivre. Aucun d’entre nous n’ayant de réponse satisfaisante, nous sommes restés sur notre faim. Quelqu’un saurait-il nous répondre ?
Ce serait très sympa, merci.

Francine