Deux échappées “DES PAS TRANQUILLES” à St Maurice Lès Châteauneuf

Une Cht’ite Rando à St Maurice Lès Châteauneuf

Temps incertain avait annoncé Denis…et il a été incertain…
Tellement incertain qu’au RV du CB il pleuvait je ne sais plus trop quoi, des cordes… des seaux… je n’ai pas tout retenu puisqu’un mexicain basané se faisait rôtir sous le soleil en écoutant de la musique alors qu’à la même heure, à St Maurice, au RV des 2 copines, pas de pluie… juste de la grisaille, mais de la grisaille sympathique rayée de bleu par endroit, le soleil n’était pas loin. Pour une fois, j’avais moi aussi consulté la météo, quelques millimètres de pluie ne me font pas peur, une giboulée, c’est vite passé….
Bon d’accord, il jouait un peu à cache-cache avec les nuages… mais IL ETAIT LA…Et toutes les deux, nous avons décidé de marcher. Mais où ?
Eh bien, sur place : sur la commune de St Maurice.
Nous avons pris des chemins qui nous tendaient les bras, gentils chemins un peu goudronnés pour certains, d’autres boueux, du genre que nous fréquentons souvent ces derniers temps. Pas une voiture, pas un tracteur, pas un vélo, pas un bruit, à part un chien qui a insisté pour nous faire la conversation. Nous sommes sympas et lui avons tenu compagnie quelques minutes, le temps de contempler son lieu de vie, fort joli ma fois.
La route pour nous toutes seules donc, à admirer le paysage et les constructions en voix de rénovation, ou certaines, anciennes attendant que des bras jeunes et forts les sauvent de la dégradation fatale.
Point de Douglass dans notre coin, mais de gros chênes dans les haies. Nous avons croisé 3 souches mesurant pas moins d’un mètre… souches toutes neuves, ces beaux chênes seront certainement transformés en quelque chose d’utile pourquoi pas un bel escalier tournant, un plan de travail…on peut rêver !!!
2 heures après nous être mises en marche, nous nous retrouvons indemnes à notre point de départ, ravies de ce chemin fait ensemble dans le partage de nos souvenirs. Nous nous apercevons que nous sommes venues nous installer ici à la même époque… il y a fort longtemps maintenant.
J’avais aujourd’hui préparé pour « Les Pas Tranquilles »: 4 étirements que je viens de tester après l’effort donc, et bien je dois vous avouer qu’ils sont très efficaces. Je vous les garde au chaud pour la semaine prochaine, toujours si vous le souhaitez, bien entendu, aucune obligation.
J’espère que tu regrettes Denis, ainsi que tous ceux “frileux” qui sont restés à se morfondre à regarder le temps à travers leurs fenêtres. Nous : Michelle et moi, avons passé un très agréable moment. Ce n’était pas vraiment gagné, mais nous avons décidé et le temps nous a fait ce cadeau.
Merci le temps. Vous connaissez : Ô temps suspends ton vol ?
Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours : Laissez-nous savourer les rapides délices. Des plus beaux de nos jours !… (Le Lac, Alphonse de Lamartine)
Nous avons savouré
A la semaine prochaine
Francine